Rejoindre la fonction publique

Fonction publique : les 5 avantages du fonctionnaire

Publié le 9 Décembre 2020 - 79 vues

La fonction publique est une porte ouverte pour une carrière évolutive et variée, que l’on détienne un diplôme d’études supérieures ou non. De plus, l’égalité de traitement obligatoire dans la FP et la rémunération réglementée du fonctionnaire lui assurent une stabilité non négligeable. Si vous hésitez encore à passer le cap, découvrez les 5 principaux avantages à devenir fonctionnaire.

1. Le fonctionnaire a une sécurité d’emploi

La fonction publique reste le premier employeur de France (5,56 millions d’agents publics en 2018). Les licenciements sont extrêmement rares. De plus, contrairement au secteur privé, l’agent public ne relève pas du Code du travail. Il n’est pas rattaché à son employeur par un contrat. Le fonctionnaire a un statut qui définit ses rôles en tant qu’agent public et les missions relatives à son poste. On dit alors que le fonctionnaire est titulaire du poste en question. Cela signifie qu’il est nommé en permanence, autrement dit à vie, à ce poste.

2. Le fonctionnaire a une rémunération évolutive

C’est ce fameux statut qui établit le salaire du fonctionnaire. Cependant, on ne parle pas de “salaire” dans le secteur public car l’agent public n’est pas un salarié.

Le fonctionnaire perçoit une rémunération qui varie selon son traitement indiciaire. Cet indice de rémunération correspond aux points que l’agent cumule selon sa catégorie hiérarchique et son ancienneté. Pour s’y retrouver, il faut se baser sur les grilles indiciaires. Elles indiquent les rémunérations des agents selon leur statut, catégorie et ancienneté. De cette manière, un agent public voit sa rémunération augmenter à mesure qu’il monte en compétence (change de catégorie) et grâce à son ancienneté.

3. La fonction publique offre une grande diversité de filières professionnelles

Il existe 3 fonctions publiques en France. Chacune propose des secteurs d’activités variés :

  • Fonction publique d’État (FPE) : les emplois se répartissent entre les administrations centrales de l’État et les services déconcentrés. De cette manière, les agents publics peuvent travailler dans des préfectures, ministères (Santé, Économie, Éducation nationale, Intérieur, Armée, Transition écologique…) etc.
  • Fonction publique hospitalière (FPH) : elle propose 7 filières (personnels administratifs, personnels ouvriers, personnel technique, services de soins et médicotechnique, personnel enseignant, personnel socio-éducatif, praticiens hospitaliers).
  • Fonction publique territoriale (FPT) : elle propose 8 filières (administrative, animation, culturelle, médico-sociale, police municipale, sapeurs-pompiers professionnels, sportive et technique).

4. Le fonctionnaire peut avoir une carrière dynamique

Pour devenir fonctionnaire, il faut passer un concours public. Néanmoins, il est possible de travailler pour la fonction publique sans passer par la voie de concours. C’est également possible sans détenir de diplôme d’études supérieures.

Le fonctionnaire n’est pas condamné à rester coincé dans le poste qu’il occupe. La fonction publique offre une variété de secteurs d’activités, comme vu précédemment, ainsi que de nombreuses opportunités d’évolution de carrière. En effet, le fonctionnaire peut changer de fonction publique au cours de sa carrière s’il le souhaite. Il peut également évoluer au sein de sa propre fonction publique.

Dans chaque fonction publique, le fonctionnaire appartient à un corps (FPE et FPH) ou à un cadre d’emploi (FPT). Ces corps et cadres d’emplois définissent les tâches et missions que le fonctionnaire doit exécuter. De plus, il sont organisés par catégorie (A, B et C). Ces catégories correspondent au niveau de responsabilité du fonctionnaire. Le fonctionnaire peut donc faire évoluer ses missions en changeant de catégorie. Le fonctionnaires augmente ainsi son traitement indiciaire et donc sa rémunération.

Le fonctionnaire peut également profiter de nombreuses formations professionnelles. Qui plus est, depuis la crise sanitaire du Coronavirus, le télétravail est une pratique professionnelle qui semble davantage se démocratiser.

5. Le fonctionnaire travaille pour l’intérêt général

En travaillant pour la fonction publique, le fonctionnaire participe à faire vivre le service public. Il remplit une mission d’intérêt général. C’est-à-dire que son rôle et ses missions contribuent au bien commun. Ils animent la collectivité et le vivre ensemble en assurant les droits basiques de tous les citoyens français.