Recruter pour la fonction publique

Comment rédiger une offre d’emploi : 7 recommandations

Publié le 6 Mai 2020 - 231 vues

L’offre d’emploi doit séduire et donner envie aux postulants d’en savoir davantage sur votre entreprise dès le premier contact entre le candidat et votre marque. Le candidat doit pouvoir se projeter dans les missions proposées.
Il est recommandé de se mettre dans la tête d’un candidat pour rédiger une annonce d’emploi. Aussi, pour optimiser l’efficacité de la plateforme sur laquelle vous vous trouvez, prêter attention aux mots clefs utilisés.

1. Optimiser les mots clés pour que l’annonce ait le meilleur référencement possible

Ce qui est important de savoir : les moteurs de recherche classent les annonces par mot clés recherchés par les candidats. Il est donc important de trouver une certaine pertinence dans le choix des mots pour rédiger une offre d’emploi et booster les annonces. De plus, la fréquence de recherche entre aussi en ligne de compte : le titre du poste souhaité, le secteur d’activité et le nom de l’entreprise.
Notre recommandation : intégrer les mots clefs dans le titre et le corps de de votre annonce. Cela améliorera son référencement naturel.

2. S’appliquer sur le titre du poste optimisera la visibilité de l’annonce

Surtout, favorisez un intitulé de poste simple, facile d’accès et intégrant le mot clé principal. Il est évidement exclu d’exploiter le jargon utilisé en interne, on ne vous comprendra pas. Par exemple, une collectivité à la recherche d’un professeur des écoles doit mettre en avant la ville dans laquelle se trouve l’école et préciser le niveau (maternelle, primaire, etc.). Aussi, si la collectivité est à la recherche d’un agent finance, elle doit spécifier dans son titre d’annonce le nom de son organisme. La meilleure stratégie est toutefois de procéder à une veille des titres d’annonces de votre secteur d’activité avant de rédiger une offre d’emploi.

3. Synthétiser la présentation de votre entreprise

Encadrer l’annonce permet au candidat de se projeter. Prenez soin, dès les 3 ou 4 premières lignes de votre offre d’emploi, d’expliquer le contexte dans lequel se trouve votre entreprise. Les deux lignes suivantes doivent exposer l’environnement du poste.

En tant qu’entreprise, ne tombez pas dans l’utilisation de formules toutes faites pour vous mettre en valeur comme on peut souvent lire : « entreprise leader sur son marché ».
Il est préférable de parler de sa vision, de sa mission et de son ambition. En clair, explicitez votre raison d’être et vos valeurs en tant qu’acteur sur votre marché.

Vous pouvez aussi rester factuel en décrivant votre entreprise avec des chiffres : nombre d’employé, objectifs chiffrés etc.

4. Expliquer la mission, les tâches et les responsabilités du poste

Pour rédiger une offre d’emploi, il est recommandé d’utiliser une phrase d’accroche pour synthétiser l’objectif du poste et la mission que le candidat aura à sa charge. Il est également judicieux de reformuler avec précision les détails de la mission sous forme de liste à puce. Si le poste a un niveau de responsabilité élevé, vous pouvez y consacrer tout un paragraphe.

Lorsque vous rédigez votre annonce, la transparence est de mise. C’est le moment de parler des éventuelles contraintes du poste : horaires décalés, lieu de l’entreprise, travail de nuit etc.

5. Inscrire les critères attendus par l’opérationnel concernant le profil et les compétences associées

Le but est d’expliquer en deux ou trois paragraphes le profil qui répond exactement à vos attentes pour le poste. Ainsi, seuls les candidats qui se reconnaitront dans la description postuleront à votre offre.

Évitez également la liste de caractéristiques qui déshumanise le profil. Avec des phrases, vous expliciterez mieux le portrait du candidat attendu. Par ailleurs, vous pouvez à présent parler des « soft skills » nécessaires pour le poste. Les « soft skills » sont des compétences personnelles aidant à la réussite d’un poste.

6. Terminer par expliquer les modalités du poste

Cette partie de l’annonce est une redite des avantages du poste, du type de contrat (CDD, CDI, Intérim, etc.) et de la rémunération. Il est important d’adapter votre discours à la cible. Par exemple, pensez-vous devoir tutoyer ou vouvoyer votre cible ?

7. Finir par un call to action

Lorsque vous rédigez une offre d’emploi, intégrez à la fin de votre annonce un call to action pour pousser à la candidature.
Exemples : « Si notre offre vous intéresse… », « Si cette mission vous plaît, vous pouvez postuler… » . Et si vous choisissez de créer une vidéo pour enrichir votre annonce, ayez en tête qu’une présentation du poste par un de vos collaborateurs a plus d’impact qu’une vidéo corporate.

+ d'articles