Évoluer dans la fonction publique

L’évaluation professionnelle de l’agent dans la fonction publique

Publié le 24 Août 2020 - 105 vues

Les agents publics (titulaires et contractuels) passent, chaque année, un entretien professionnel obligatoire qui évalue leur valeur professionnelle. Cet entretien est encadré et se déroule dans des conditions nettement établies. Cette évaluation donne lieu à une appréciation de la valeur professionnelle de l’agent. De cette appréciation dépendront l’avancement de sa carrière et, pour le cas d’un agent contractuel en CDI ou CDD de plus d’un an, la réévaluation de sa rémunération.

Les objectifs et critères d’évaluation

 
Cet entretien professionnel concerne tous les agents titulaires ou non titulaires. Cependant, l’agent doit effectuer un temps de service suffisant pour justifier l’appréciation, par son supérieur hiérarchique, de sa valeur professionnelle. Cette durée varie selon la nature des fonctions exercées. 
 
L’entretien professionnel est le moment pour l’agent et son supérieur hiérarchique d’établir un bilan de l’année écoulée et d’échanger autour des résultats. D’autre part, il sert également à définir les objectifs pour l’année à venir. 

Les critères d’évaluation sont clairement définis et identiques pour tous les entretiens. Il est impératif de les respecter. Ainsi, l’évaluation porte sur :

     

  • Les résultats professionnels obtenus au vu des objectifs fixés et des conditions d’organisation et de fonctionnement du service dont il dépend ;
  • Les objectifs pour l’année suivante et les marges de progression envisagées au regard des résultats de l’année en cours ;
  • La manière de servir ;
  • L’acquis de l’expérience professionnelle ;
  • Les aptitudes aux fonctions d’encadrement (s’il y a lieu) ;
  • Les besoins en formation ;
  •  

  • Les perspectives d’évolution de carrière.

L’organisation

 
C’est le supérieur hiérarchique direct de l’agent qui conduit l’entretien professionnel. Il doit convoquer l’agent public à l’entretien au minimum 8 jours à l’avance. Une fois l’entretien terminé, il établit un compte-rendu qu’il doit notifier à l’agent dans les 15 jours suivant l’entretien. De cette manière, l’agent peut y ajouter des commentaires et ses observations sur le déroulé de l’entretien et les sujets qu’ils ont abordé. Une fois que l’agent a pris connaissance de ce compte-rendu, il doit le signer et le renvoyer à l’autorité hiérarchique. Alors, ce compte-rendu est conservé dans le dossier de l’agent.
 
En revanche, les fonctionnaires appartenant aux corps des personnels de direction ou des directeurs des soins ont, eux, 7 jours pour prendre connaissance du compte-rendu de leur entretien et de le valider par signature. 

  
L’article 27 de la loi 2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique prévoit des modifications, dans les trois fonctions publiques, des conditions et des critères d’évaluation de la valeur professionnelle des agents publics. Ces changements s’effectueront à partir de 2021.