Animateur Territorial « érosion » Technicien territorial

Communauté de communes du Sud Artois

 Titulaire ou contractuel  BAPAUME Le 14 oct.  100 vues


Type de contrat

Titulaire ou contractuel

Cadre emploi

Technicien

Domaine d'activité

Développement territorial

Filière

Technique

Descriptif du poste

La Communauté de Communes du Sud-Artois, dans le cadre de ses compétences " GEMAPI " et " érosion " décline des actions en faveur de la lutte contre le ruissellement érosif et les inondations pas coulée de boue. A ce titre, plusieurs études ont été menées pour caractériser l'aléa " érosion " sur l'ensemble de son périmètre communautaire et proposer des aménagements visant à la réduction du risque. Ces aménagements concernant majoritairement le monde agricole, elle a décidé de recruter un animateur territorial pour leur déclinaison opérationnelle.

Missions

OBECTIFS et CONTENU de la mission :



Au sein du service Aménagement du Territoire, l'animateur s'attachera à :



*Connaître le fonctionnement hydraulique des bassins versants sur les périmètres communautaires

- Appréhender le fonctionnement et les problématiques de ruissellement érosif des bassins et sous-bassins versants à travers la bibliographie et les études menées sur le territoire communautaire.

- Appréhender la logique des aménagements proposés pour réduire la vulnérabilité des territoires et savoir la diffuser.



*Conduire la concertation du monde agricole et constituer un réseau " d'ambassadeurs " pour la déclinaison des projets communautaires :

- Mettre en place une communication visant à informer le public et notamment le monde agricole de la mise en œuvre d'une démarche de concertation visant à permettre la mise en place des aménagements de protection contre les ruissellements érosifs.

- Mettre en œuvre un programme de rencontres des agriculteurs du territoire visant à :

- Établir les conventions relatives aux aménagements fonciers (plantations de haies et de fascines) issues des études menées. L'animateur devra être en capacité de justifier de l'intérêt de ces aménagements aux endroits préconisés mais aussi d'être capable de les ajuster (déplacement en amont ou aval) en cas de besoin dans le respect des enjeux ;

- Assurer la promotion des pratiques culturales permettant de limiter les phénomènes d'érosion et de ruissellement et accompagner les agriculteurs dans leurs mises en œuvre. Pour ce faire l'animateur devra s'appuyer sur un réseau " d'ambassadeurs " locaux permettant d'être la " vitrine " des actions pouvant être déclinées sur cette thématique. Il sera en capacité de faire valoir les bénéfices de ces pratiques tant pour les collectivités et ses usagers (limitation des risques de coulées de boues et d'inondations) que pour l'exploitation (amélioration de la qualité agronomique du sol, diminution des intrants, rétention et disponibilité de l'eau pluviale pour les cultures...).



Cette mission sera déclinée en partenariat étroit avec la Chambre d'Agriculture Hauts-de-France et notamment de son service érosion pour organiser des évènements et expérimentations visant à valoriser les pratiques vertueuses pour la lutte contre le ruissellement érosif. L'animateur territorial aura à piloter l'intervention de cette dernière.



D'autres acteurs pourront également être associés en fonction de leur intérêt quant à ce type d'aménagements (structures porteuses des SAGE, Fédération de Chasse...)

*Participer à la conduite des travaux d'aménagement :

-Participer à l'élaboration des marchés pour la mise en œuvre des travaux,

-Participer au suivi des travaux et à la mise en œuvre du Plan de Gestion.



*Assurer la communication sur les actions menées par les collectivités et sur l'avancée des projets :

L'animateur s'attachera à valoriser les actions menées par les collectivités et à en démontrer les effets positifs. Il valorisera le travail partenarial mis en place avec les agriculteurs ayant souscrits aux projets et mettra en avant les partenaires financiers ou autres.



*Assurer la communication et la sensibilisation du grand public autour de cet enjeu que représente la prévention du risque d'érosion et de ruissellement et plus globalement la protection de la ressource en eau :

o Favoriser l'amélioration de la connaissance des différents publics (vulgarisation, culture du risque, gestion de crise...)

o Valoriser les expériences en cours et les projets réalisés,

o Mettre en œuvre et/ou participer à des actions évènementielles telles que des colloques, salons...



*Articuler ses missions avec les autres politiques communautaires pouvant être liées :

o Assurer un travail de communication transversale avec les autres services communautaires afin de lier au mieux les différentes politiques en lien avec le milieu agricole

o Accompagnement des démarches de développement local en lien avec la protection de l'eau et des milieux aquatiques et la promotion des circuits courts : installation/conversion d'une exploitation en agriculture biologique, collectifs d'agriculteurs...

o Rédiger les rapports d'activité de la mission et participer à ceux de l'intercommunalité.

Informations complémentaires

Les candidatures (CV et lettre de motivation manuscrite) sont à adresser "A l'attention de Monsieur le Président" de la Communauté de communes du Sud-Artois, 5 rue Neuve, CS 30002, 62450 BAPAUME CEDEX.

Contact : Michel DUBOIS, Directeur Général des Services. Tél : 03.21.59.17.17.