Chargé(e) de mission évaluation-qualité-évolution du travail social

Conseil Départemental - Seine-et-Marne

 Titulaire ou contractuel  MELUN Le 10 janv.  208 vues

Postuler à cette offre d'emploi


Descriptif du poste

La DGA solidarité, dans le cadre du schéma des solidarités 2019-2024, a pour objet de protéger, accompagner et de rendre autonome les publics les plus fragiles du territoire. Pour cela, elle mène une action de proximité auprès des publics au travers de la protection maternelle et infantile, de la parentalité, de la protection de l'enfance, des personnes en recherche d'insertion professionnelle, des personnes âgées et des personnes handicapées.

Missions

Le chargé.e de mission évaluation-qualité-évolution du travail social a pour mission de formaliser et fiabiliser une méthode de suivi-évaluation de l’ensemble des politiques de solidarité, et plus particulièrement de permettre une vision et une approche unifiée et convergente de l’évaluation des actions déclinées dans les schémas, dans les services ressources, dans les directions missions et dans les maisons départementales des solidarités (MDS), dans le but d’assurer le suivi de la qualité attendue déterminée en amont et de veiller à la coordination des actions menées dans le suite des évaluations.

Plus particulièrement, il assure la coordination opérationnelle des projets issus de l’auto-évaluation réalisée au printemps 2019, sur l’ensemble de la durée de leur déclinaison.

Il veille et coordonne également le suivi des projets inscrits dans la plateforme des projets de la collectivité, au titre de la DGA-S et s’appuie pour ce faire sur l’assistante de direction, en charge du suivi opérationnel.

Il assure un reporting de qualité auprès de l’ensemble des acteurs, et plus particulièrement les élus, la direction générale.

A ce titre, vous serez amené.e à :

-    prendre connaissance, qualifier et objectiver les conclusions des évaluations menées des différents projets sociaux conduits dans les services et directions de la direction générale adjointe (ex : bilan du schéma de l’aide aux familles, mise en œuvre des conclusions de l’inspection générale des affaires sociales, …)

-    construire les modalités opérationnelles de décisions sur la base des évaluations, puis de suivi des conclusions retenues par les élus et la direction générale

-    organiser les processus d’évaluation des politiques publiques dans les différents schémas et plans suivis dans les champs de la protection maternelle et infantile, de la protection de l’enfance, de l’insertion, des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, qui relèvent du champ de la solidarité, en vue de constituer les éléments principaux et communs d’analyse des politiques publiques et des projets qui en découlent, en lien avec les directions mission, les services d’appui et de ressources et les MDS

-    construire un ensemble cohérent d’indicateurs pour l’activité sociale et médico-sociale, en lien avec l’ensemble des services d’appui et ressources, des directions missions et des maisons de solidarité, dans une coopération étroite avec le service projets et applications métiers du social (SPAMS), autour des applications d’exploitation des données (BO, Qlickview, etc.), avec la chargée de mission du contrôle de gestion de la direction générale adjointe ainsi que la DCGAE

-    structurer la démarche de remontée des indicateurs de qualité, dans le cadre des comités opérationnels territoriaux (COMOT dans les MDS) en vue de leur présentation dans un cadre homogénéisé lors des revues de gestion, pour garantir un rendu compte de l’activité, selon les besoins

-    mettre en place un suivi de satisfaction des usagers sur l’ensemble des prestations rendues par les services de la direction générale adjointes et la MDPH (GIP départemental)

-    suivre les projets retenus dans le cadre de la plateforme des projets de la collectivité, en lien avec l’ensemble des directions et services de la direction générale adjointe, et à ce titre, structurer les revues de projets de la DGA.

-    animer les 12 groupes de suivi de l’auto-évaluation, et suivre la manière dont ces projets sont menés, de telle sorte que les orientations aboutissent et permettent un suivi de l’évaluation du fonctionnement, en vue de fiabiliser et de légitimer les processus d’évaluation.

 

 

Profil demandé

Profil et compétences

  • Savoir (connaissances nécessaires pour agir) :
    -    connaissance des collectivités territoriales
    -    connaissance du travail social
    -    connaissance des dispositifs d’évaluation et d’auto-évaluation
     
  • Savoir-faire :
    -    capacité à piloter des projets en lien avec l’ensemble des acteurs
    -    capacité d’intégration dans des équipes géographiquement éclatées
    -    capacité à structurer une animation et à animer un groupe
    -    gestion des délais et des demandes
     
  • Savoir relationnel :
    -    sens aigu des relations
    -    capacité d’adaptation

Informations complémentaires

Permis de conduire indispensable

Poste à temps plein basé au siège de la DGA-Solidarité à Melun en Seine-et-Marne

Dans le cadre de sa politique d’accueil et d’intégration des travailleurs handicapés, le Conseil Départemental de Seine-et-Marne facilite leur accès aux emplois territoriaux.

Transmettez votre candidature

Votre candidature (lettre de motivation + CV) à Monsieur le Président du Département de Seine-et-Marne à l'adresse électronique ci-dessous : recrutement_dgas@departement77.fr

 

 


Faites jouer votre réseau

Découvrez qui parmi vos contacts peut vous mettre en relation.

35
personnes travaillent ici

Informations sur l'employeur

Conseil Départemental - Seine-et-Marne

Département

À propos

Situé au sud-est de Paris, la Seine-et-Marne est le plus grand département de l’Île-de-France. Département jeune, dynamique, au fort développement économique, la Seine-et-Marne offre à ses habitants un cadre de vie privilégié.   Avec 5000 agents, le Département intervient au quotidien auprès des 1,3 million de Seine-et-Marnais. Il entretient le réseau routier sur les 4330 km de routes départementales. Il organise et développe les transports et les mobilités. Il participe au bon fonctionnement