Travailleur Social

Conseil Départemental - Cantal

 Titulaire ou contractuel  AURILLAC Le 21 oct.  109 vues

Cette offre d'emploi est expirée


Type de contrat

Titulaire ou contractuel

Domaine d'activité

Social

Filière

Médico-sociale

Descriptif du poste

Recrutement selon conditions contractuelles
CDD 1 an à/c de janvier 2021 (possiblement renouvelable)

Un Travailleur social - Stratégie Pauvreté (H/F)
Catégorie A : Assistant socio-éducatif
Spécialité : Prioritairement Conseiller en économie sociale et familiale
ou Assistant de service social ou Éducateur spécialisé

Directions Enfance Famille et Action Sociale-Emploi-Insertion Logement
Pôle Solidarité Départementale


Le Conseil départemental du Cantal s'est engagé aux côtés de l'Etat dans la signature de la convention de lutte contre la pauvreté et d'accès à l'emploi pour la période 2019-2021. A ce titre, sept fiches actions ont été élaborées dont une porte sur l'accompagnement des sorties de l'aide sociale à l'enfance et une autre sur la prévention et la lutte contre le surendettement au travers du déploiement d'un dispositif " accueil informations budget " auprès de tout public.

Missions

MISSIONS :

Sous l'autorité conjointe du Directeur Enfance Famille et de la Directrice Action Sociale Emploi Insertion Logement, le titulaire du poste est chargé de l'ingénierie, de la mise en œuvre et du suivi de deux fiches de la Stratégie de Prévention et de Lutte contre la Pauvreté sur l'ensemble du territoire départemental, dont les objectifs sont :

1) Pour 50 % du temps : S'assurer d'un parcours de l'autonomie pour les jeunes sortants de l'ASE (Aide sociale à l'enfance)
 Contribuer à la préparation des sorties du dispositif de protection de l'enfance du fait de la prochaine majorité en organisant notamment des réunions d'informations collectives pour les jeunes placés âgés de 17 ans.
 Assurer l'accompagnement global des bénéficiaires d'un Contrat Jeune Majeur.
 Assurer un suivi à 6 mois des sortants de l'ASE qui ne bénéficient pas d'une mesure d'accompagnement.

2) Pour 50 % du temps : Prévenir et lutter contre le surendettement en proposant des actions collectives de prévention et des conseils-suivis budgétaires individuels par la mise en œuvre du dispositif " Accueil Informations Budget " (AIB), constitué d'une part d'ateliers collectifs et d'autre part d'une offre de service conseils-suivis budgétaires individuels
 Développer des actions collectives de prévention, de type ateliers budget en partenariat avec la Banque de France.
 Prévenir le mal-endettement ou le surendettement. Une meilleure détection en amont permettrait d'éviter la dégradation des situations financières d'un plus grand nombre d'usagers en veillant notamment, pour les situations concernées, à la satisfaction des besoins fondamentaux de l'enfant.
 Anticiper les conséquences d'un changement impactant la situation financière des personnes (perte d'emploi, divorce, ...).
 Développer l'éducation budgétaire en proposant un conseil ou suivi gratuit et confidentiel à toutes les personnes souhaitant se renseigner pour améliorer la gestion de leur budget (épargne, assurances, prêts, fiscalité, droits à des aides, conseils juridiques, logement, etc.).




En lien avec de nombreux partenaires, ses missions concernent principalement :
 l'articulation de ces deux fiches actions dont certaines actions peuvent être menées conjointement,
 l'organisation de la complémentarité des différents acteurs,
 la contribution à l'établissement de chartes ou de conventions partenariales,
 la mise en œuvre d'actions collectives et d'accompagnements individuels si besoin,
 la définition du niveau de maillage territorial les plus approprié,
 la création et le suivi de tableaux de bord.

Plus spécifiquement pour la fiche action concernant l'ASE :
 l'organisation de réunions d'information collective destinées à exposer aux futurs majeurs l'offre de service des principaux partenaires potentiels de leur parcours d'insertion.
 la mise en œuvre des mesures d'accompagnement des jeunes majeurs dont le CJM,
 la réalisation d'un entretien de suivi à 6 mois après la sortie de l'ASE pour les jeunes ne bénéficiant pas de CJM.

Plus spécifiquement concernant l'AIB :
 la structuration de l'intervention (public cible, identification des partenaires concernés, définition des modes d'intervention, calendrier, articulation CESF/Banque de France...)
 l'organisation des ateliers collectifs, co-animés par des CESF du Conseil départemental et la Banque de France apportant des informations, des conseils gratuits concernant la gestion budgétaire et des solutions aux personnes en difficultés financières afin de prévenir le surendettement,
 l'articulation de ces ateliers avec les conseils-suivis budgétaires individuels proposés à toute personne volontaire, par les services d'action sociale du Conseil départemental (assistantes sociales et CESF), à partir d'un maillage territorial constitué des 3 maisons de la solidarité départementale et leurs 2 antennes.
 la création d'un questionnaire de satisfaction et de supports de communication,
 l'élaboration de supports d'animation et d'outils pour les participants.

Informations complémentaires

PARTICULARITES :

 Résidence administrative : Aurillac.
 Nombreux déplacements sur le territoire départemental.
Contacts : Hervé TREMOUILLE, Directeur Enfance Famille, 04 71 64 60 33 ou Karine CADOUX, Directrice Action Sociale Emploi Insertion, 04 71 46 59 46


Merci d’adresser votre dossier de candidature (lettre de motivation + CV + dernier arrêté) avant le 5 novembre 2020 à : Monsieur le Président du Conseil départemental du Cantal, Direction des Ressources Humaines – Hôtel du Département – 28 avenue Gambetta – 15015 AURILLAC ou par mail sur la boîte drh-recrutement@cantal.fr.

Faites jouer votre réseau

Découvrez qui parmi vos contacts peut vous mettre en relation.

4
personnes travaillent ici