Le magazine des carrières publiques

Vie et bien-être au bureau

Cultivez votre « flow » au travail !



Le « flow » désigne un état psychologique, « une expérience optimale au cours de laquelle les personnes sont profondément motivées à persister dans leurs activités». Facile à comprendre… Mais complexe à mettre en place au travail !

De bonnes conditions de travail peuvent engendrer bien-être, motivation et performance. C’est ce que démontre le concept « flow », théorisé en 1975 par le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi après de rigoureuses enquêtes. Il désigne l’état psychologique que l’on éprouve lorsque l’on est complètement absorbé dans la réalisation d’une tâche. Il engendre plaisir et performance. Sachant que le bien-être au travail est la priorité de près de 60% des travailleurs, c’est un concept qui mérite que l’on s’y attarde !

 

Trouver le flow au travail : concentration, autonomie, objectifs

 

D’après Jean Heutte et La Fabrique Spinoza, le « flow » peut émerger au travail si plusieurs critères sont réunis :

 

  • Un environnement propice à la concentration ; pas trop d’interruptions, pas trop de bruit… Le télétravail peut jouer un rôle positif !
  • Une adéquation parfaite entre le poste et les compétences ; sans cet équilibre, l’employé oscille entre anxiété (sentiment de ne pas avoir les compétences suffisantes) et ennui.
  • Une « autonomie dans un cadre toutefois structuré» ; l’individu doit être autonome tout en percevant l’intérêt de sa tâche dans un cadre plus large. Le manager peut notamment mettre en place des objectifs et un feedback réguliers.
  • Le flow est un état psychologique individuel, mais «la dynamique de groupe est essentielle à l’état de flow ; on doit à la fois sentir que le groupe a besoin de nous mais que l’individu a également besoin du groupe», explique Jean Heutte.

 

Le « flow », un cercle vertueux

 

Le concept de « flow » a le mérite de montrer, études à l’appui, que la motivation et le bien-être au travail ne dépendent pas (que) d’une augmentation ou d’un avancement. Mais l’avantage est qu’il se nourrit de lui-même : un ensemble de bonnes conditions favorisent le « flow » de chacun, et le « flow » de chacun améliore le bien-être de tout le monde… Ainsi, employés comme managers, un conseil : cultivez votre « flow » pour contribuer à votre bien-être – et à celui des autres !

 

Julie Desbiolles

1 commentaire

Dominique PARDOUX

Dominique PARDOUX a commenté Le 12 avr.

approche intéressante qui finalement donne une clé d'analyse et de compréhension des leviers mis en avant par la DGAFP dans les mesures et outils qu'elle produit