Le magazine des carrières publiques

Focus : métiers de la fonction publique

Focus métier : Manager de centre-ville



C’est le métier qui monte aujourd’hui dans la territoriale… Face à la nécessité de rebooster les centres-villes, notamment dans le cadre de l’opération Action cœur de ville, les collectivités recrutent de plus en plus de managers de centre-ville.

Nos sociétés sont en perpétuelle évolution. A l’heure où les clients révisent leurs modes de consommation, désireux d’acheter moins cher en privilégiant la proximité, le développement du commerce en centre-ville retrouve des couleurs. Une nécessité notamment pour les villes moyennes dont les centres ont du mal à résister à la concurrence inégale des périphéries commerciales qui les vident de leurs commerces.

 

Agent-chef d’orchestre

 

Les mairies ont donc décidé de passer à la vitesse supérieure, aidées par d’autres collectivités et des associations de commerçants. Pour porter cette nouvelle action, il faut recruter un agent-chef d’orchestre. Il doit être capable de suggérer des animations festives mais aussi de régler rapidement des problèmes techniques liés à l’usage de l’espace public.  Les collectivités agissent, de par leurs compétences, sur toutes les fonctions urbaines ; les espaces publics, le mobilier, la signalétique, l’éclairage, la restructuration du foncier et de l’immobilier, la sécurité, les déplacements, etc. De leur côté, les commerçants créent des animations et sont forces de propositions (accessibilité, stationnement, plan de circulation, voirie, aménagement urbain, sécurité…).

 

250 managers recrutés fin 2018

 

La nouvelle fonction de management de centre-ville est née au début des années 2000. D’abord dans les pays anglo-saxons (Canada, Grande Bretagne) puis en Belgique (Wallonie, Bruxelles). Elle n’est arrivée en France qu’il y a dix ans environ. Lorsqu’il prend ses fonctions, le manager centre-ville doit répondre à plusieurs missions, dont voici une liste non-exhaustive :

  • Améliorer la gestion globale du centre-ville, l’accessibilité aux commerces au sens large (transports en commun, parkings, personnes handicapées).
  • Améliorer la qualité de l’accueil des clients et leur sécurité.
  • Réfléchir à la mixité des usages, notamment entre habitat et commerces, etc.

Au dernier pointage (fin 2018), on comptait 250 managers de centre-ville ou de commerce à travers l’Hexagone, dont un bon tiers en région parisienne.

 

Stéphane Menu

1 commentaire

Anne BOIFFARD

Anne BOIFFARD a commenté Le 07 mars

Une réalité de l'évolution des comportements de consommation, un besoin d'accompagnement pour nos commerçants ... des projets transverses qui concernent notamment des axes de travail tels que mobilité, numérique, aménagement, accueil. des projets ambitieux en perspective pour dynamiser nos cœurs de ville, élément de centralité.