Le magazine des carrières publiques

Conseils carrière

Nos 5 conseils pour avoir de la répartie en entretien !



Un entretien d’embauche est toujours un moment un peu stressant, quelle que soit notre expérience professionnelle. Savoir que quelques minutes de conversation seulement peuvent suffire à faire basculer notre quotidien, c’est sûr, ce n’est pas anodin ! Si vous êtes anxieux à l’idée de rencontrer votre futur employeur, lisez nos quelques conseils afin de faire bonne impression lors de votre entretien d’embauche.

1 – Un entretien, ça se prépare !

 

Même s’il est parfois difficile d’anticiper les questions et réactions de notre interlocuteur, un entretien, à la manière d’un examen oral, se travaille en amont. Pas question de s’y présenter sans être incollable sur l’entreprise et le poste pour lequel vous vous présentez. Votre recruteur ne pourra être qu’impressionné par votre sens du travail et votre confiance en vous n’en sera que boostée. Cela vous aidera à adopter la bonne posture, à poser vos arguments de la bonne manière et à aiguiser votre répartie.

 

2 – Ne pas se laisser impressionner

 

Dites-vous toujours que, si vous avez besoin de ce poste, votre recruteur a également besoin d’un employé compétent pour l’occuper. Chacun ayant quelque chose à apporter à l’autre, il est essentiel de ne pas se laisser impressionner ; ou du moins de ne pas trahir ce sentiment qui, avouons-le, est tout à fait naturel. Encore une fois, la confiance en vous est primordiale et il est important que vous ayez conscience de l’atout que vous pourriez représenter pour votre employeur. Ainsi, il sera plus simple pour vous de les mettre en avant, sans pour autant trop en faire. Il s’agit d’appréhender l’entretien d’embauche comme une conversation, où chacune des parties expose ses atouts et ses besoins et tente de trouver un terrain d’entente.

 

3 – Faire attention au body language

 

Le body language est l’expression de nos sentiments par notre corps. Savoir maîtriser ses réactions physiques est un point essentiel à votre réussite lors d’un entretien d’embauche. Voici quelques exemples de posture à ne pas adopter :

  • Croiser les bras ; Croiser les bras signifie que vous êtes fermé ou que vous vous auto-étreignez afin de réduire votre stress. Dans les deux cas, cette position n’indique rien de bon à votre futur employeur et risque de vous décrédibiliser. Forcez-vous à poser vos mains sur la table de façon naturelle, sans être trop crispé, adoptant ainsi une posture ouverte et tournée vers votre interlocuteur
  • Être avachi sur son siège ; Il est important que votre manière de vous asseoir ne soit pas synonyme de désinvolture. Le mieux est de vous tenir droit, sur le bord de votre chaise, tourné vers le recruteur.
  • Les tics trahissant l’anxiété ; Se ronger les ongles, mordiller son stylo, tapoter sur la table ou faire bouger sa jambe frénétiquement… Chacun de ces mouvements automatiques trahissent d’un malaise, d’un stress et pourra faire penser à votre futur employeur que vous avez tendance à paniquer lorsqu’une situation complexe se présente à vous. Tentez ainsi de maintenir le regard avec votre interlocuteur et de vous concentrer sur ses paroles ainsi que sur vos qualités afin de vous rassurer, et ces gestes disparaîtront d’eux même !

 

4 – Avoir un discours clair

 

L’éloquence est sans doute l’un des points les plus importants lors d’un entretien. Si vos mots ont séduit votre employeur lors de la lecture de votre CV et de votre lettre motivation , il s’agit maintenant de vous exprimer oralement, ce qui constitue un tout autre exercice. Bien que vous ayez peu de temps et beaucoup de choses à dire, il est essentiel de ne pas presser sa parole et d’adopter un ton de voix calme, ne trahissant jamais votre angoisse. Ne coupez pas la parole à votre interlocuteur, attendez patiemment votre tour et exprimez-vous. N’attendez pas que les questions viennent à vous ! Il s’agit d’allier la retenue avec la mise en avant subtile de vos atouts. Or, si les questions du recruteur ne vous dirigent pas sur cette voie, n’hésitez pas à y répondre tout en glissant des éléments sur votre parcours ou en valorisant vos qualités.

 

5 – Se lancer !

 

Enfin, le dernier conseil, et pas des moindres est simplement de vous faire confiance et de vous lancer ! Si vous avez postulé et si l’on vous a rappelé, c’est que vous méritez votre présence à cet entretien et probablement au poste qui vous intéresse ! Ainsi, ayez confiance en vos qualités et en votre légitimité, vous n’en serez que plus performant et votre répartie viendra naturellement. Bon courage !

 

Rappelez-vous que la confiance en soi est la clé, et vous surmonterez l’épreuve de l’entretien sans effort !

Soyez la première personne à commenter cet article