Le magazine des carrières publiques

Conseils carrière

Gestion des conflits au travail : Comment y faire face et les résoudre ?



Découvrez nos conseils pour bien appréhender et réagir en cas de conflit professionnel !

Apprenez à bien analyser et gérer vos conflits sur votre lieu de travail !

 

On pense souvent à tort que la plus grosse difficulté dans sa vie professionnelle réside dans la phase recherche et décrochage d’emploi. Cependant, une fois sur votre lieu de travail de nombreux défis vous attendent et la gestion des conflits en est un. Certains éléments peuvent se maîtriser mais d’autres vous mèneront au conflit et vous poussent à réagir. Dans ces cas, il faut effectivement bien analyser la situation pour réagir de la meilleure des façons. Nous vous conseillons dans l’analyse et la gestion des conflits professionnels.

 

 

1- Analyser le conflit pour mieux le comprendre

 

Lors d’un conflit avec un collègue ou son supérieur, il est parfois facile de perdre le fil et de ne plus savoir pourquoi l’on est en désaccord. Il est alors indispensable de réfléchir et évaluer le conflit avant d’envisager une réaction. Posez-vous alors une série de questions pour mieux comprendre votre conflit. Avec qui êtes-vous en désaccord ? un conflit avec un collègue et un conflit avec son supérieur ne représentent pas les mêmes enjeux. Pourquoi êtes-vous en désaccord ? le blocage peut venir de son côté ou du vôtre… sachez reconnaître vos torts lorsque cela est nécessaire car cela peut diminuer grandement l’ampleur que peut prendre le conflit et peut le résoudre rapidement.

Les conflits peuvent avoir diverses origines, on parle de 7 types de conflit : conflit de perceptions, de méthodes, d’opinions, de besoins, d’intérêts, d’objectifs et de valeurs.

Chaque type de conflit a ses particularités et entraînera des réactions drastiquement différentes. L’enjeu majeur pour vous est alors de le comprendre rapidement pour mieux le désamorcer et éviter des conséquences lourdes sur vos relations et la qualité de votre travail.

 

2- Osez parler !

 

Une fois votre phase d’analyse et de réflexion terminée, l’étape qui s’avère être cruciale dans la résolution d’un conflit est très souvent le dialogue. En effet, en parler à des personnes tierces et refuser de vous confronter au problème ne fera que l’alimenter au lieu de le canaliser et le supprimer. C’est pourtant très souvent la réaction que l’on adopte, on cherche le point de vue d’un autre collègue pour se rassurer dans sa réaction. Cependant, cela peut vous attirer plus de mal que de bien surtout si l’information est déformée et réalimente votre conflit.

Une fois que vous êtes prêt à affronter votre problème, osez organiser une rencontre avec votre interlocuteur pour lui exposer les faits et votre réaction. A cela, vous pouvez suivre quelques précautions pour réussir votre rencontre : privilégiez une rencontre en début de journée plutôt qu’en fin et, si possible, en début de semaine car la fatigue ne favorise pas la réceptivité.

 

 

3- Évitez les faux conflits !

 

Dans votre environnement de travail et, plus largement, durant votre carrière, vous connaîtrez un certain nombre de conflits mais ils ne sont pas tous “dangereux” pour vous. Lorsque vous êtes nouveau dans une équipe, il est normal que l’on cherche à vous tester ou que l’on n’ose pas vous demander directement les choses.

Certains essaieront alors de créer de faux conflits pour arriver à leur fin. C’est pourquoi il est très important pour vous d’établir et entretenir une relation de confiance avec votre équipe. Dès le début, montrez-vous impliqué, compréhensif et à l’écoute des autres. Si un retour négatif sur un de vos travaux vous parvient, osez dialoguer directement auprès de la personne concernée pour lui démontrer votre réactivité et votre adaptabilité !

Et si un collègue pense parvenir à ses fins en criant haut et fort dans l’open space que votre travail ne lui convient pas, osez l’affronter et demandez-lui directement “Qu’est-ce qui ne te convient pas dans ma méthodologie ? Comment penses-tu que je pourrais améliorer mon travail ?”. Remerciez-le par la suite en mentionnant dans vos prochains travaux que vous avez appliqué ses conseils.

Si se faire une place dans une équipe est souvent difficile, il convient de bien déjouer les premiers pièges que l’on essaiera de vous tendre. Dans de nombreux cas, les conflits peuvent être résolus rapidement si les interlocuteurs décident de se parler et de s’écouter pour prendre la meilleure décision ensemble. Il convient alors de bien analyser la situation et ses enjeux pour réussir à réagir de la meilleure des façons et continuer à travailler dans un environnement sain, en toute confiance !

1 commentaire

Sandrine DE MATOS

Sandrine DE MATOS a commenté Le 23 mai

Le seul problème réel est qu'il est difficile de trouver une Place sans avoir retenu. Les Relations utiles peuvent tout dans une carrière professionnelle. Le signe le plus parfait en même temps que le plus perfide de la Réussite ou de l'échec. Il y a hélas encore France un certain " apartheid " du système qui entrave la carrière de toute Étrangère !