Le magazine des carrières publiques

Conseils carrière

Faut-il tenter le CV original ?



Avoir un CV qui sort du lot, c’est bien. Mais pour Chantal Damm, cheffe du service gestion de l’emploi et formation du département du Gers, l’originalité dans un CV doit être dosée avec parcimonie !

Selon les études, un recruteur passe entre six secondes et une minute à lire votre CV. Pour autant, faut-il à tout prix attirer son attention avec un CV clignotant, multicolore, géant ou en forme de Lego ? Pas sûr… Car « trop d’originalité peut aussi tuer le CV », assure Chantal Damm, cheffe du service gestion de l’emploi et formation du département du Gers. Pour elle, l’originalité doit être bien dosée.

 

La lisibilité avant tout

 

« Le CV doit être avant tout lisible, sobre et compréhensible. Il faut qu’au premier coup d’œil on puisse repérer l’essentiel », explique-t-elle. Elle déplore les excès qui lui compliquent la vie : les CV « qu’on ne sait pas dans quel sens lire », ceux avec trop de couleurs et de polices, ceux qui ne suivent aucune chronologie ou avec des photos inappropriées…

Un CV, ce n’est pas qu’un document, c’est un premier contact avec le recruteur : « un CV structuré montre que le candidat est clair sur son parcours, ce qu’il vise et ce qu’il attend du poste… Et qu’il a intégré les normes de la collectivité », explique Chantal Damm.

 

Originalité : un outil à doser

 

Pour autant, l’originalité n’est pas à proscrire, mais d’abord à doser en fonction du poste visé : on ne demande pas à un comptable d’être créatif… Mais beaucoup plus à un graphiste, qui pourra tenter des excentricités comme le CV magazine.

Mais même dans des métiers moins créatifs, Chantal Damm n’oppose pas sobriété et originalité : elle apprécie les CV structurés qui se démarquent par quelques détails, comme des pictogrammes en lien avec le métier visé, une phrase ou un titre d’accroche, quelques couleurs choisies avec soin… Par exemple, l’outil en ligne Cvdesignr propose des modèles de CV originaux – mais élégants.

Le fond avant la forme

 

Quel que soit son degré d’originalité, « un CV est avant tout informatif », souligne Chantal Damm. C’est une règle d’or à respecter : la forme d’un CV ne doit jamais tenter de pallier à un manque de fond – le recruteur s’en apercevra tout de suite !

 

Julie Desbiolles

Soyez la première personne à commenter cet article