Le magazine des carrières publiques

Conseils carrière

Comment aborder sa candidature spontanée ?



La candidature spontanée est un exercice complexe. Bien réalisé, vous pouvez trouver un emploi alors qu’aucune annonce n’était encore disponible pour ce poste. Cependant, Il est facile de se retrouver dans une situation de quitte ou double. Cela peut très bien marcher comme vous desservir si vous ne vous y prenez pas correctement. Il faut donc mettre en place une véritable stratégie de candidature pour espérer obtenir des résultats. C’est pourquoi nous aborderons ensemble les différentes bonnes pratiques et celles à éviter lorsque vous cherchez à candidater spontanément.

1 – Ciblez votre entreprise et votre interlocuteur

Votre première étape dans votre démarche de candidature spontanée est de cibler les organismes qui vous attirent, et leur interlocuteur. Cette structure vous intéresse vraiment ? Ce poste est la prochaine grande étape de votre carrière ? Dans ce cas il faut parler à la bonne personne pour décrocher un entretien. C’est dans cette démarche qu’un réseau professionnel peut vous venir en aide.

Lorsqu’une adresse mail contact est parfois votre seule solution, un réseau tel que Communauté Etoile peut vous permettre d’ajouter l’agent en charge du recrutement dans votre réseau, et ainsi, de le contacter personnellement dans la foulée. De plus, il ne faut pas hésiter à solliciter votre réseau. Un réseau professionnel correctement construit avec beaucoup de contacts dans des entreprises/domaines différents peut vous permettre de décrocher des rendez-vous que vous n’auriez jamais obtenus en passant par les chemins classiques. Ne sous-estimez pas le pouvoir du réseau professionnel !

 

2- Consultez les autres offres de l’organisme ciblé (entités publiques ou entreprises)

 

Consulter les différentes offres de l’entreprise est une étape cruciale dans votre recherche spontanée d’emploi. Il se peut tout d’abord que le poste que vous recherchez vous ait échappé dans votre recherche d’emploi et dans ce cas, nul besoin d’envisager la candidature spontanée. Il est également possible de trouver d’autres postes qui correspondent à votre profil ou bien d’anciennes offres en relation avec le poste visé. Les anciennes fiches de poste sont une véritable mine d’or pour vous ! Elles sont pleines d’indices sur ce qu’attendent les recruteurs et vous permettront aussi de contrer les logiciels de tri de CV en incluant les différents mots-clés qui intéressent l’organisme.

 

3- Ne postulez pas pour un job, postulez à un poste !

 

La principale erreur dans votre démarche de candidature spontanée est de ne postuler à aucun poste en particulier. Si vous adressez un mail trop vague, indiquant simplement que vous recherchez un poste, vous diminuez vos chances de séduire le recruteur. Il est donc important de cibler le poste ou la mission particulière qui vous intéresse pour ainsi, montrer au recruteur pourquoi vous serez le bon choix pour cet emploi.

 

4- Soignez votre message de candidature spontanée !

 

Une fois que vous avez déterminé l’organisme/l’entreprise à cibler, la personne à contacter et le poste que vous souhaitez obtenir, il est temps d’entrer en contact avec cette personne. Votre message doit donc être unique et ne pas laisser ressentir un simple « copier/coller » envoyé à des dizaines de recruteurs.

Laissez place à la créativité mais aussi aux différents codes que l’on retrouve dans les processus de recrutement habituels. Phrase d’accroche, pas de fautes d’orthographe, compétences en avant etc… votre but principal n’est pas de décrocher directement un contrat mais plutôt une attention du recruteur qui vous mènera à l’entretien au cours duquel vous pourrez faire vos preuves. Pour cela, il est tout à fait possible de mentionner dans votre message votre envie d’obtenir un entretien et ce qui, par la suite, vous mènera à un suivi de votre candidature.

Misez sur vos compétences ! S’il n’y a pas de poste ouvert et que vous procédez à une candidature spontanée il faut susciter l’intérêt auprès du recruteur. Misez sur vos points forts et votre expérience pour décrocher un premier entretien !

 

5- Suivez votre candidature

 

Votre message est envoyé. Il faut maintenant effectuer un bon suivi de votre candidature. Comme indiqué dans votre message, vous recherchez un entretien et vous avez proposé à votre recruteur une rencontre. La principale erreur serait donc de ne pas le relancer. Prévoyez pour commencer une relance écrite, en laissant un délai raisonnable après envoi de votre candidature.

Faute de poste disponible, il se peut que votre candidature tombe dans la boîte mail de votre recruteur sans retour. Après une relance écrite, certains candidats prennent l’initiative d’appeler le recruteur. Cette pratique est globalement appréciée car elle permet de se démarquer des autres candidats. Trop peu osent le faire et passer un simple coup de fil interrogeant sur la bonne réception de votre candidature peut vous permettre de revenir au premier plan.

Grâce à ces différents conseils, vous êtes désormais prêt pour candidater spontanément de la bonne façon. Visez au bon endroit, au bon moment et décrochez potentiellement l’emploi dont vous avez toujours rêvé !

Soyez la première personne à commenter cet article