Le magazine des carrières publiques

Carrières Publiques et Mobilité

Découvrez nos différents conseils pour bien rédiger votre lettre de demande de mobilité interne !



Vous êtes un travailleur de la fonction publique et bénéficiez ainsi de différentes possibilités de mobilité. Que ce soit la fonction publique hospitalière, d’Etat ou même territoriale, vous pouvez ainsi prétendre à une mutation interne ou une mutation externe.

Lorsque la demande est à l’initiative de l’agent (elle peut être à l’initiative de l’employeur également) il est nécessaire de respecter une procédure bien précise et de, notamment, rédiger une lettre de demande de mobilité. Suivez donc nos différents conseils pour réussir votre lettre de demande de mobilité interne et votre projet de mutation !

 

Pourquoi rédiger une lettre de mobilité interne ?

 

Tout d’abord, il est important de prendre en compte les différents éléments qu’impliquent un projet de mobilité. Lorsque vous appartenez à la fonction publique, différentes options s’offrent à vous et vous offriront un cadre de travail et des avantages différents. Dans le cadre d’une demande de mobilité interne, vous prétendez à changer de département, de collectivité ou d’établissement tout en conservant votre grade, votre échelon et votre ancienneté.

Des conditions confortables de mutation vous permettent ainsi de découvrir un nouvel environnement tout en gardant vos divers avantages précédemment acquis. La procédure permettant d’enclencher cet acte de mobilité interne impose l’envoi de la lettre de mobilité. Vous devez donc obligatoirement rédiger ce courrier et l’envoyer à la direction de votre établissement. Elle ne pourra s’y opposer sauf nécessité au sein de votre service.

L’acte de mutation est un acte important dans la carrière d’un agent public. Il est à la fois une opportunité pour donner un coup de boost à sa carrière publique mais il doit également être réfléchi et mesuré car un tel acte aura des conséquences sur votre environnement et vos conditions de travail.

 

Comment rédiger sa lettre de demande de mobilité interne ?

 

Afin de changer de poste et réaliser sa demande de mobilité interne, il est important de rédiger votre lettre de demande. Il faudra ensuite l’envoyer à la direction de votre établissement. Pour se faire, il n’existe pas de règles définies ou même un modèle de lettre de demande de mutation à suivre précisément. Il reste cependant impératif de respecter différents prérequis dans cette rédaction :

1- Assurez-vous que le poste que vous visez est disponible.

 

Cela peut paraître évident mais il est important de s’assurer que des postes similaires au vôtre sont ouverts dans l’établissement qui se chargera de vous accueillir et que votre profil correspond bien à ce type de poste.

 

2 – Exposez votre projet professionnel

 

Après avoir déterminé l’établissement et le poste visé pour votre projet de mobilité, n’hésitez pas à exposer votre projet professionnel. Il faut bien évidemment évoquer votre point de départ (votre situation actuelle, établissement actuel). Mais également votre projet professionnel, ce qui vous motive et vous pousse à prendre cette décision. Que ce soit par épanouissement ou pour votre carrière, il reste important d’exposer en quelques lignes vos motivations. Ainsi que toutes les raisons pour lesquelles vous êtes le candidat le plus à même pour relever ce nouveau défi !

 

3- Menez à bien votre projet de mobilité

 

Bien mener son projet de mobilité c’est également être conscient des risques que celui-ci présente. En effet, votre demande peut potentiellement pénaliser votre établissement d’origine qui risque de perdre en effectif au moment de votre départ. Votre lettre de mobilité interne est ainsi l’occasion d’exposer votre envie de mener à bien ce transfert en le préparant au mieux. Par cela, nous entendons transfert de compétences et la formation de votre remplaçant. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour favoriser l’acceptation de votre demande. Un élément non négligeable quand on sait que votre établissement peut se réserver un droit de refus sur votre projet.

Il faudra par la suite adresser ce courrier en recommandé avec accusé de réception à votre direction.

Qu’elle soit spontanée ou mûrement réfléchie, votre lettre de demande de mobilité interne ne doit pas particulièrement suivre un exemple de lettre précis. Cependant, il est conseillé d’exposer concrètement votre projet professionnel. Mais également votre motivation ainsi que votre envie de mener à bien votre passation. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté dans l’acceptation de cette demande. N’attendez plus et débutez sereinement votre nouveau projet professionnel !

 

Soyez la première personne à commenter cet article