Le magazine des carrières publiques

Actus secteur public et territorial

Madame le ou madame la ?



De passage à Châteauroux, j’ai rendez-vous avec Nadège Baptista, DGS de la ville et de l’agglo, en plein débat sur la féminisation des noms de métiers, je fais une photo de la porte de son bureau, l’occasion est trop belle d’illustrer un billet.

Il est toujours révélateur lorsque l’on écrit quelques lignes sur la féminisation des noms de métiers de se voir, pour certains d’entre eux, rappeler à l’ordre par le « correcteur »  de son ordinateur… je vais dès demain  prendre l’application « correctrice ».

Ce débat animé n’est pourtant pas récent, comme le rappelle  l’ouvrage « Femme , j’écris ton nom » * : déjà en 1929, dans  son recueil au titre évocateur, « Querelles de langage », le grammairien André Thérive citait « la querelle des féminins, qui a fort agité l’opinion […] », et évoquait, entre autres, l’acceptabilité de doctoresse et de autoresse, la fortune de chefesse et typesse, la connotation ironique donnée à peintresse et la rareté de artisane. »

Aujourd’hui encore, si une femme dirige  une école, on dira naturellement Madame la directrice ; mais si elle gère une entreprise ou une collectivité locale on hésitera encore trop souvent entre Madame le directeur ou la directrice .

J’aime assez l’idée que Madame le Directeur ramène à la fonction, et Madame la Directrice à la personne… l’occasion de rappeler à certains managers territoriaux, souvent masculins, que  l’autorité n’est pas directement liée à la fonction !

Hugues Perinel

* Femme, j’écris ton nom… : guide d’aide à la féminisation des noms de métiers, titres, grades et fonctions d’Annie BECQUER Bernard, CERQUIGLINI, Nicole CHOLEWKA. Editions La Documentation Française.

Soyez la première personne à commenter cet article