Le magazine des carrières publiques

Actus secteur public et territorial

Les femmes occupent de plus en plus de postes de catégorie A



Déjà nettement majoritaires dans la fonction publique, les femmes ont vu leur part encore progresser entre fin 2016 et fin 2017, notamment en catégorie A.

Selon une étude statistique de la DGAFP publiée le 29 mai 2019, les personnels féminins représentent désormais 62% des 5,53 millions d’agents publics travaillant en France métropolitaine et dans les DOM (hors Mayotte). Soit une hausse de 0,2% en un an. La féminisation des effectifs publics progresse sur un rythme annuel identique depuis 2010. Cependant, elle est largement supérieure à celle constatée dans le secteur privé. La proportion des femmes salariées n’y est que de 46 %.

Dans le détail, l’étude souligne que la place des femmes au sein de la fonction publique n’est pas homogène selon les versants et les catégories d’emplois. Ainsi, une analyse par catégories hiérarchiques montre que le taux de féminisation atteint 65% parmi les agents de catégorie A. On souligne tout de même qu’avec un taux de 41%, les femmes sont minoritaires parmi les A +. La part des femmes est plus faible (55%) parmi les personnels de la catégorie B. Et les agents de sexe féminin représentent 63% des effectifs de la catégorie C.

 

Jusqu’à 95% des effectifs dans la FPT

 

En considérant les trois fonctions publiques, la DGAFP constate que la FPE est le versant le moins féminisé. Si la part des femmes y poursuit également sa progression (+0,4% en un an), elle ne représente que 56 % des effectifs globaux des agents de l’Etat (61 % hors militaires). A l’opposé, la FPH demeure le versant comptant le plus grand nombre d’agents féminins (78 %). Le taux de féminisation continue d’ailleurs d’augmenter (+0,1 point par rapport à 2016). A noter que parmi les agents des hôpitaux publics, la part des femmes est encore plus élevée dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées (87 %).

Enfin, la FPT, compte 61% de femmes dans ses effectifs. Près de neuf agents sur dix sont des femmes dans les établissements communaux. Le personnel féminin représente plus de deux tiers des agents employés par les départements. Dans les collectivités territoriales, certaines filières, notamment dans le domaine social et médico-social, connaisse des taux de féminisation pouvant dépasser 95 % des effectifs. À l’inverse, les femmes ne représentent qu’un quart des emplois relevant des établissements départementaux, structures dans lesquelles 58 % des agents exercent dans la filière  « incendie et secours » où la part des femmes est inférieure à 5 %.

 

Emmanuelle Quémard

Soyez la première personne à commenter cet article