Le magazine des carrières publiques

Actus secteur public et territorial

Chiens au travail : l’antistress de l’openspace !



Il serait prouvé que les employeurs ont intérêt  à laisser leurs collaborateurs venir au travail avec leurs chiens, cela augmente leur fidélité !

Baisse de l’hypertension, diminution du stress… Même le philosophe et sociologue Frédéric Lenoir n’en démord pas : « L’animal est un bon médiateur et crée des liens de convivialité entre les employés*. » Depuis des années, les études se succèdent pour toutes témoigner du formidable impact de la présence des chiens sur les lieux de travail. Du coup, une entreprise américaine sur cinq autoriserait déjà la gamelle d’eau sous le bureau tandis que, chaque année depuis 2014, la journée « Bring your dog to work day » tente d’en élargir l’initiative à des centaines d’autres patrons de tout poil, que ce soit au Royaume-Uni, aux États-Unis ou aux Pays-Bas… Une niche dans laquelle les organisations tricolores pourraient bien être, aussi, tentées de s’engager, pour le plus grand bonheur de ces milliers de propriétaires d’animaux dont 84 % rêvent d’emmener Médor au boulot*.

Mais attention : car si les entreprises sont ainsi de plus en plus soucieuses de caresser leurs collaborateurs dans le sens du pelage, ces derniers pourraient bien finir par tomber sur un os, privés de l’excuse de rentrer pour promener Mirza. D’ailleurs, c’est, là encore, scientifiquement prouvé : sur les lieux de travail, la présence des toutous augmente nettement la fidélité… des maîtres ! Mais, in fine, qu’importe si derrière cette histoire de chien se cache – ou pas – un loup, introduit au seul nom de la productivité. L’important reste toujours qu’en bout de chaîne, plus personne ne se fasse aboyer dessus.

* Lu sur www.lefigaro.fr – 23 juin 2017 ** Site animalier Wamiz – Avril 2017

Laurence Denès

Soyez la première personne à commenter cet article