Le magazine des carrières publiques

Actus secteur public et territorial

62 % des Français verraient d’un bon oeil leur enfant intégrer la territoriale



Selon les résultats d’une étude Harris Interactive pour l’ADRHGCT, la côte d’amour des Français pour les fonctionnaires reste élevée, même si leur regard varie selon les versants.

Une récente étude (1)  conduite par Harris Interactive pour l’Association des DRH des Grandes Collectivités Territoriales (ADRHGCT) vient battre en brèche un certain nombre d’idées reçues. Ainsi, il apparaît qu’une large majorité de Français (63%) a une « bonne opinion » de la fonction publique. L’étude démontre même que ce sont les jeunes qui ont la perception la plus positive des fonctionnaires ; 75% des 18/24 ans déclarent en avoir une bonne image contre 65% des Français âgés de 65 ans et plus. Selon les résultats obtenus par Harris Interactive, la fonction publique territoriale bénéficie toutefois d’une moins bonne image (61%) que la fonction publique d’Etat (73%)  et que la fonction publique hospitalière (91%).

Toutefois, en zoomant sur les données concernant les 1,9 million de territoriaux, 75% des Français estiment que ces agents rendent un « service utile » à la collectivité. En outre, 58 % des répondants les jugent « compétents » et 54% affirment qu’ils savent répondre aux besoins des usagers. 60% des sondés déclarent néanmoins dans le même temps que les agents des collectivités sont « privilégiés ». Egalement interrogés, les salariés du secteur privé insistent sur le nombre « trop important »  de territoriaux et  sur les « avantages » dont ils bénéficieraient.

 

Campagne de valorisation des 300 métiers de la territoriale

 

Parmi les autres enseignements de l’enquête ; 58%  des  Français considèrent que ce serait une bonne chose pour eux de travailler dans la territoriale. Ils sont encore plus nombreux (62%) à estimer qu’une carrière d’agent territorial serait une bonne chose à envisager pour leurs enfants. Par ailleurs, les Français interrogés jugent positives pour le budget de l’Etat (72%) et celui des collectivités locales (64%) les conséquences d’une réduction du nombre de fonctionnaires territoriaux. Cependant, ils manifestent leur inquiétude face à l’impact des réductions d’effectifs sur l’organisation (58%), l’efficacité (62%) et l’accessibilité (70%) des services publics de proximité.

Forte de ces constats, l’ADRHGCT a notamment lancé dès novembre  sur les réseaux sociaux une campagne de valorisation des 300 métiers de la territoriale.

 

Emmanuelle Quémard

 

(1) Enquête réalisée en ligne auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 personnes interrogées du 24 au 26 septembre 2019.

Soyez la première personne à commenter cet article